Quelle distance parcourir par jour ?

Retour
Col de Braus

11 Fév Quelle distance parcourir par jour ?

Partir au long cours pendant plusieurs jours, semaines, mois, années (???) implique de faire des choix sur la distance que vous souhaitez parcourir (totale, hebdomadaire et journalière).

En effet, selon l’endroit où vous partez et la durée plus ou moins longue de votre périple, il est important de fixer votre objectif de distance journalier en cohérence avec plusieurs paramètres:

1- Votre forme physique du moment

Col de la Bonette

Fixez vous un objectif réaliste en fonction du temps que vous souhaitez consacrer à votre entrainement avant le départ. Partir sous-entrainé avec un objectif de 100 kilomètres par jour peut devenir une mauvaise idée dès le deuxième jour de voyage ! Parcourir de 60 à 80km/jour sera plus réaliste dans votre cas.

A l’inverse, si vous êtes « affuté » pour réaliser des étapes cyclosportives journalières, il est possible de parcourir de 120 à 180 kilomètres/jour (et plus) en éprouvant beaucoup de plaisir et peu de fatigues si vous vous ménagez durant la journée (bonne alimentation, hydratation, belle nuit de sommeil).

2- Vos centres d’intérêts

Vous n’allez pas faire que pédaler pendant votre BikeTrip ! Il y a une multitude de choses à faire en parallèle du vélo, ne passez pas à côté…Photographies, films, visites culturelles ou simplement prendre le temps de vous balader dans un village et aller à la rencontre des gens, la liste est longue. Si vous aimez flâner et prendre le temps de déguster un excellent vin ou un bon restaurant, profitez en l’expérience n’en sera que meilleur grâce au vélo. En revanche, pour les cyclosportifs souhaitant abattre de la distance et/ou du col, pensez à vous arrêter à un beau spot de bivouac le soir.

3- Votre rythme de vie

Si la période où vous partez, les journées sont courtes (voir article à quelle saison partir), que vous souhaitez faire des étapes de 100 km/jour et que vous appréciez les « grasses mat » jusqu’à 9/10h du matin, prévoyez un bon phare car vous roulerez de nuit ! Ne fixez pas des objectifs qui risquent de vous imposer un rythme qui ne vous convient pas. L’important c’est de prendre un maximum de plaisir et cela implique de bien vous connaître. Pour les gros dormeurs (et gros rouleurs), n’hésitez pas à partir en saison lorsque les journées sont longues pour ne pas être toujours le nez sur le compteur kilométrique. Pour les « lève-tôt », la flexibilité sur le choix de la distance ne sera que plus grande, profitez en pour planifier des activités autour de vos étapes vélocipédiques.

Saucisson Manosque

4- Durée de votre voyage

Partir une semaine et traverser la France avec une moyenne de 120km/jour c’est enivrant. Rallier Paris/Bangkok en maintenant cet objectif est ambitieux ! En fonction de la durée de votre périple, fixez vous un objectif de distance cohérent pour éviter les mauvaises surprises physiques (fatigue excessive) ou de devoir prendre le bus ou le train pour raccourcir votre voyage (vous avez des jambes non?).

5- Prévoir des imprévus

Casse matérielle, fatigue physique, tomber malade sont des choses qui arrivent lors d’un voyage à vélo. Anticipez ces problèmes en maitrisant votre itinéraire un minimum (proximité des villages/villes/gares de train ou de bus).

Prévoyez aussi une marge d’erreur sur le calcul de votre kilométrage. Une erreur de 10% sur l’itinéraire d’un voyage de 1000 kilomètres peut être compliqué à rattraper si vos vacances durent tout juste 10 jours et que vous espérez être au Coffee Break du lundi matin après votre périple !

Casse Mulhouse

Pour notre périple Sud-Américain, nous avons fixé un objectif de kilométrage journalier entre 60 et 80 km sur la base de 6 jours de progression par semaine. Il y a fort à parier que la réalité sera probablement pleine de surprises (!)

2 Commentaires
  • Perotta
    Posté à 07:45h, 30 octobre

    Mieux vaut prévoir large tout en sachant qu,’il y aura de bonnes et de mauvaises surprises

  • Pierre Guille
    Posté à 09:11h, 05 août

    Je confirme pleinement tout ce qui est dit ici. J’ai fait une expérience courte mais instructive. Moyennement entraîné (Entraînement quotidien mais trop court 20 km/jour. Mon boulot n’est pas assez loin!!!) j’ai fait une première étape de 125 km. Le lendemain j’en ai bavé pour en faire 80!!! Après j’ai stabilisé entre 80 et 100 et tout est rentré dans l’ordre.

Ecrire un message