Le Nord Chili à vélo: de l’Atacama au Paso Sico

Retour
Vue sur le salar de Aguas Calientes

10 Nov Le Nord Chili à vélo: de l’Atacama au Paso Sico

Pédaler au Chili dans le désert d’Atacama est une expérience inoubliable. Si comme les BikeTrippers, vous souhaitez rejoindre la route 40 en Argentine, voici une proposition d’itinéraire via le « Paso de Sico » entre le Chili et l’Argentine (au Sud du Paso Jama).

Vous trouverez dans cet article l’itinéraire détaillé à vélo, que nous avons suivi au Nord Chili depuis San Pedro de Atacama jusqu’à San Antonio de los Cobres en Argentine. Sur ce dernier, les pistes sont majoritairement non asphaltées. Vous pédalerez près des déserts de sel (Atacama, Aguas calientes, Rincon, Talar) des lagunes et lacs superbes. Attention cela implique de passer plusieurs cols à plus de 4000 mètres sur une piste exigeante, prévoyez un entrainement sérieux avant de vous lancer.

Ci-après sont détaillés :

– les villes par lesquelles nous sommes passés

– le kilométrage et le dénivelé quotidien (montée et descente) selon le sens dans lequel vous souhaitez traverser le pays

– les points d’intérêts principaux avec des photos via des liens vers notre galerie Flickr

– les difficultés rencontrées (état des routes, topographie)

Vous pouvez télécharger l’ensemble de l’itinéraire (avec kilométrage, dénivelé) sur :

Garmin Connect :  http://bit.ly/1l3yMqJ

Ride with GPS http://ridewithgps.com/trips/7113427

L’accès à l’itinéraire quotidien entre chaque ville est également consultable sur notre profil BikeTrippers Garmin ici : http://bit.ly/1BXkH0a

Chaque itinéraire quotidien est disponible sur le site Garmin Connect au format téléchargeable compatible pour les compteurs GPS.

Kilométrage total: 440 kilomètres

Dénivelé total: 5200 mètres

INFO importante : Prévoyez d’emporter des pesos chiliens et argentins sur cet itinéraire car il n’y aucune possibilité de faire du change ou de banques entre San Pedro de Atacama et San Antonio de los Cobres.


San Pedro de Atacama à 10km avant Socaire : 81 kilomètres, 671m de dénivelé + / 295m de dénivelé –

La route est asphaltée et de bonne qualité. Peu de trafic, cela laisse l’occasion d’admirer les paysages (Volcan Licancabur, Salar d’Atacama). L’ascension vers Socaire (3200m d’altitude) est longue mais douce. Sur Toconoa, il est possible de faire le plein de vivres (+ cher qu’à San Pedro) et de déjeuner dans les nombreux restaurants (pour les travailleurs des mines aux alentours et du salar). Le bivouac avant Socaire est aisé en se protégeant du vent régulier.

Village de Toconoa

Village de Toconoa

10km avant Socaire – Col avant Salar Aguas Calientes 55 kilomètres, 1463m de dénivelé + / 247m de dénivelé –

Socaire est un village touristique cher, les denrées alimentaires ne sont pas données (+ intéressant de faire le plein à San Pedro). L’asphalte disparait 40 kilomètres après Socaire pour une ascension vers un col à 4100m. Le vent souffle majoritairement en direction Nord-Sud, la difficulté est plus importante si vous venez dans l’autre sens, vous êtes prévenus ;-). Dans la descente du col, il est facile de trouver un spot de bivouac, à l’abri du vent qui souffle toute la nuit.

Col avant Salar Aguas Clientes – Poste frontière Argentine 88 kilomètres, 1108m de dénivelé + / 1332m de dénivelé – Selon la saison (nous y étions en septembre), il fait frais la nuit (-10°). Prévoyez des bons duvets ou des habits chauds. La piste est de mauvaise qualité jusqu’au Salar Agua Calientes, attention les yeux les paysages sont à couper le souffle. Le vent est également puissant sur cette partie (vent d’ouest majoritairement). Vous passerez au bord du lac Tuyaito, superbe lac blanc immaculé. Le ripio s’améliore légèrement après le lac pour rejoindre le col Abra El Laco à 4578 mètres. Ensuite vous attaquerez une superbe descente vers le poste frontière chilien puis une nouvelle montée vers le col Abra Sico (4458m) dans des paysages lunaires d’une beauté indescriptible. La piste est de mauvaise qualité (ondulations, sables, cailloux) après ce col jusqu’au poste frontière argentin où nous avons passé la nuit (en demandant aimablement, les argentins ont des bâtiments importants avec des dortoirs)

Vue sur le salar Aguas Calientes

Vue sur le salar Aguas Calientes

Poste frontière Argentine – Sortie d’Olacapato 67 kilomètres, 429m de dénivelé + / 196m de dénivelé –

 

La piste est de qualité moyenne mais le dénivelé est faible sur cette section ! Vous longerez le Salar de Pocitos (désert de sel) pour rallier un col à 4400m. Démarre ensuite une descente vers le village d’Olacapato où vous pourrez trouver des denrées alimentaires basiques. Un village de type « campo » se trouve après Olacapato avec un restaurant basique. Un spot de bivouac sympa est disponible après ce village à 1km sur la droite. Le spot est à l’abri du vent dans un petit canyon.

Ripio au poste frontière argentin

Ripio au poste frontière argentin

Sortie d’Olacapato – San Antonio de los Cobres 58 kilomètres, 584m de dénivelé + / 855m de dénivelé –

Cette section débute par l’ascension du col Abra Chorillo à 4555m sur 31 km de piste de mauvaise qualité. Ensuite ce n’est que de la descente jusqu’à San Antonio de los Cobres sur un mauvais ripio ! (beaucoup d’ondulations et de sable). Sur San Antonio de los Cobres, le camping derrière l’église est gratuit (avec wifi gratuit !). Si le froid ne vous tente pas, vous pouvez dormir dans l’uns des nombreux hostels du village ou demander à Maximilus et Valeria (propriétaire d’une boulangerie dans le centre), ils nous ont logé gracieusement.

A vous le Nord Chili par le Paso de Sico !

Tags:
2 Commentaires
  • Luc Devors
    Posté à 07:57h, 18 novembre

    Bonjour, votre voyage à travers l’Atacama me rappelle l’expérience que j’ai vécue il y a maintenant 3 ans d’Arica à Santiago via la Bolivie et l’Argentine à vélo, Comme vous j’étais passé par le paso Sico après le Sud Lipez.
    Je m’occupe au sein de l’équipe de la revue de Cyclo camping international de trouver de nouveaux contributeurs pour relater leurs expériences à vélo, si cela vous intéresse vous pouvez me contacter. En particulier je voudrais présenter un article un peu particulier: un article de 9000 caractères dans lequel des cyclistes qui ont vécu cette extraordinaire expérience de la traversée de l’Atacama donne chacun en 1000 caractères leur sentiment suite à cette plongée sur la planète Mars à vélo.
    Si vous êtes tentés vous pouvez me contacter: luc.devors@laposte.net
    Bonne journée et merci pour votre blog qui m’a fait rêver Luc

  • Axel
    Posté à 18:30h, 18 novembre

    Bonjour Luc et merci de votre message. A suivre par email, on prend contact ;-)
    Au plaisir

Ecrire un message